Dans les médias

Les dernières nouvelles de Honeywell Belgique.

Lorsqu’il fait froid, les femmes prennent une couverture et les hommes augmentent le chauffage

05-11-2015 - Press Release

Les femmes ont plus vite froid mais augmentent moins vite la température que les hommes

Il est de notoriété publique que les femmes, pour diverses raisons physiologiques [1], ont besoin d’une température supérieure que les hommes pour se sentir bien à la maison. Une étude révèle aujourd’hui que les hommes et les femmes belges emploient des méthodes différentes pour se réchauffer lorsqu’ils ont froid. Tandis que les trois quarts des femmes prennent une couverture (75 %), à peine la moitié des hommes font de même (51 %). En revanche, près de la moitié des hommes (45 %) augmentent le chauffage, bien plus que les femmes (32 %). Aussi bien les hommes (12 %) que les femmes (10 %) cherchent rarement la proximité de leur partenaire pour se chauffer. Voici quelques-unes des conclusions d’une étude de Multiscope, menée auprès de mille adultes belges à l’instigation de Honeywell [2].

Les trois principales manières pour se réchauffer :

Hommes

Femmes

51 % prennent une couverture

75 % prennent une couverture

48 % enfilent un pull supplémentaire ou des chaussettes chaudes

48 % enfilent un pull supplémentaire ou des chaussettes chaudes

45 % augmentent le chauffage

32 % augmentent le chauffage

Température à la maison : les hommes y sont moins sensibles

Honeywell a également cherché à savoir à partir de quelle température les Belges ont froid chez eux. En moyenne, les Belges ont froid chez eux à 17,7°C. Les femmes ont froid dès 18°C en moyenne, tandis que les hommes ne commencent à frissonner qu’à partir de 17,4°C. Près de la moitié des hommes et femmes belges (47 %) expliquent que la température qui règne dans leur habitation est le fruit d’une décision commune. Par ailleurs, un cinquième des hommes (20 %) déclarent que leur partenaire détermine la température, alors que deux femmes sur cinq (40 %) disent le faire. Une explication possible de ce hiatus réside dans le fait que plus de neuf femmes sur dix (92 %) accordent de l’importance, voire beaucoup d’importance à la température à la maison pour leur sentiment de confort, contre 87 % des hommes.

La bonne température pour chacun

« Cette étude montre une fois de plus que le confort et la bonne température sont éminemment personnels car différents facteurs entrent en jeu », explique Peter Raes, Country Sales Leader chez Honeywell. « Il est aisé de rendre la température à la maison agréable pour chacun. Le réglage de zone est particulièrement utile lorsque tout le monde est à la maison mais que chacun préfère une température différente. Avec evohome Wi-Fi, vous déterminez la bonne température pour chaque pièce, ce qui permet à chaque membre de la famille de créer sa propre zone de confort. En outre, nos thermostats connectés, evohome Wi-Fi et Round Connected, vous offrent la possibilité de contrôler le chauffage depuis votre tablette ou smartphone. Ainsi, vous êtes sûr de ne pas rentrer dans une maison froide en cas de changement imprévu dans votre emploi du temps. »

[1] Source : deredactie.be

[2] Honeywell a demandé au bureau d’études Multiscope de mener cette étude. L’étude quantitative a été effectuée en ligne auprès de 1.000 Belges au cours de la 41ème semaine de 2015. Tous les sondés ont 18 ans ou plus. L’étude est représentative de la population belge.